fruit and vegetable market

Cuisiner au sonja’s health food restaurant

Un peu hésitant, j’ai frappé à la porte du Sonja’s Healthfood Restaurant. J’avais appelé la veille pour avoir confirmation, mais étais tout de même un peu angoissé en me rappelant que je n’avais absolument aucune expérience dans la cuisine.

Karuna ouvrit la porte. Elle m’accueillit d’un immense sourire et m’invita à rentrer. Trois autres personnes attendaient dans le salon, serrant chacun un petit sac entre leurs mains. Karuna m’en donna un. Les présentations à peine faites, nous nous sommes tous retrouvés dans le marché pour acheter nos ingrédients.
Karuna connaissait le marché Galle (Galle market) comme sa poche. C’était dingue de la voir courir partout et se servir elle-même des ingrédients nécessaires sur des dizaines de stands différents. Pour chacun d’entre eux, elle prenait le temps de négocier avec le vendeur et, croyez-moi, sa simple présence suffisaient à faire descendre les prix de façon miraculeuse. A chaque nouvel arrêt, on avait droit à une petite dégustation ce que l’on était sur le point d’acheter.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés au marché aux poissons (fish market). A nouveau, Karuna a négocié le poisson le plus frais, au meilleur prix. Pendant toute la durée des courses, elle nous intégrait totalement dans les achats, toujours avec humour. Un moyen de nous mettre à l’aise avant le début des vrais cours de cuisine. On avait l’impression de tous se connaître depuis un long moment.

Je me sentais comme un chef cuisiner, debout à côté de Karuna, qui plus soit-il dans sa propre cuisine. Elle était clairement la Maîtresse de la cuisine Sri Lankaise. Nous avions 5 curry plus un dessert affichés au menu. Elle nous a fait écrire les recettes avant de débuter. Karuna était un peu le guide de la cuisine. Elle nous a expliqué en détails l’utilité de chacun des ingrédients, en précisant pourquoi les remplacer n’était pas conseillé.
Elle était vraiment comme une mathématicienne, expliquant les différents arômes qui se dégageait de chaque élément, quelle quantité de chacun d’entre eux devait être ajoutée au plat.

Tous ses calculs se sont révélés exacts, puisque le plat fini était juste succulent. On s’est tous assis à la table – même Karuna ! – pour apprécier le repas.

Cet endroit est LE point de mon voyage que je tenais à mettre en avant. J’ai aimé la façon dont on a parlé pendant des heures en finissant le repas, puis en aidant Karuna à faire la vaisselle. C’était une nouvelle expérience pendant laquelle je me suis vraiment senti comme à la maison.

Les cours de cuisine de Karuna sont quelque chose à vivre en tout point. Que vous aimiez la cuisine sri lankaise, ou tout simplement cuisiner en général, cette expérience est celle à ne pas manquer !

Cuisiner au sonja’s health food restaurant
Parallels and Meridians

About the Author

By admin / Administrator

Follow admin
on Jan 31, 2016

Comment (1)

  • Françoise

    La nourriture indienne est très délicieuse mais très épice avec beaucoup de mélange d’épices assez difficile à imaginer pour faire un repas. De l’achat des ingrédients à la cuisson et en Inde. L’expérience vaut vraiment le coup d’être fait. Il n’est juste plus question de cuisine mais aussi de marchander mais aussi d’entrer en contact avec le peuple indien qui aboutira par un délicieux repas en famille.

Laisser une réponse

Conseil gratuit
Recevez un devis gratuit de notre expert pour votre séjour personnalisé
Avis voyageurs Lisez les commentaires de nos voyageurs

NE MANQUEZ JAMAIS NOS OFFRES – AIMEZ NOTRE PAGE & ABONNEZ-VOUS