Itinéraires (INDE) – Les grands classiques

Au-delà du Triangle d’or – Dix jours

Le circuit du “triangle d’or” (Delhi-Agra-Jaipur-Delhi) est un grand classique relativement rapide, mais ce parcours permet de découvrir le Rajasthan. Le premier jour, commencez par la visite du tombeau de Humayun, avant d’assister au son et lumière du Red Fort. Le lendemain, départ en train pour Agra, où vous admirerez l’étincelant Taj Mahal puis le fort d’Agra. Le troisième jour, balade dans la cité fantôme de Fatehpur Sikri.

Le quatrième jour, retour à Delhi où vous prendrez un vol pour Udaipur. Au bord d’un lac, cette ville du Rajasthan est parfaite pour deux jours de détente à la découverte de ses bazars. Admirez le coucher du soleil depuis le palais de la Mousson, puis prenez le train pour découvrir le dargah d’Ajmer. Consacrez un à deux jours à Pushkar, haut lieu de pèlerinage, avant de regagner Delhi.

(Le célèbre circuit du “triangle d’or” (Delhi-Agra- Jaipur-Delhi) revu et enrichi. Après un passage par Delhi et Agra, ce périple permet de découvrir de grands sites du Rajasthan, dont la ville blanche d’Udaipur et les hauts lieux de pèlerinage que sont Ajmer et Pushkar, sur la route du retour.)

Taj, Temples et tigres – Une semaine

Bien que sommaire pour ce vaste pays, l’itinéraire suivant vous donnera un aperçu de sa richesse. Pour éviter toute perte de temps, organisez vos déplacements en train à l’avance, auprès de l’International Tourist Bureau de la gare de New Delhi. Le premier jour, visite de la vieille ville de Delhi, haute en couleur, puis dîner dans un grand restaurant de Connaught Place. Le lendemain à l’aube, départ en train pour Agra et le célèbre Taj Mahal.

Le troisième jour, envolez-vous vers Khajuraho et ses fameux temples aux sculptures érotiques, avant de poursuivre le quatrième jour par une “traque” au tigre à dos d’éléphant dans le Panna National Park. Le cinquième jour, rejoignez en avion Varanasi (Bénarès, où vous explorerez à pied les ghats au bord du Gange, avant une balade sur le fleuve le lendemain matin. En fin de journée, prenez un vol pour Delhi puis un train pour Amritsar, où le jour suivant sera consacré au Temple d’or, site le plus sacré de la religion sikhe. Puis retour sur Delhi.

(Cette visite éclair des grands sites autour de Delhi vous donnera un aperçu des temples, des safaris tigres, des rives sacrées du Gange et du Taj Mahal. Les nombreux trajets, en train ou en avion, vous permettront de découvrir certains des plus hauts lieux de l’Inde.)

Périple au Rajasthan – Deux semaines
Ce circuit très prisé, qui commence et s’achève à Delhi, explore un État aux trésors variés. Consacrez la première journée à Delhi, avec la visite du tombeau de Humayun, puis le spectacle de son et lumière au Red Fort. Le lendemain, rejoignez en train Jaipur et sa vieille ville. Consacrez le jour suivant au grandiose fort d’Amber et aux bazars de Jaipur. Le quatrième jour, direction Ajmer et son extraordinaire dargah. Rejoignez la ville sacrée de Pushkar, où vous passerez quelques jours à vous détendre et à découvrir les temples au bord du lac. Le septième jour, poursuivez jusqu’à Udaipur, où vous pourrez prendre votre temps et savourez un repas merveilleux au palais du lac . Le neuvième jour, empruntez un taxi pour Kumbalgarh et découvrez le temple de Ranakpur sur le chemin de Jodhpur, ville bleue couronnée par la citadelle de Mehrangarh.

Le onzième jour, traversez le désert, en bus ou en train, pour accéder à la grandiose citadelle de Jaisalmer et faire un safari à dos de chameau dans les dunes. Enfin, le treizième jour, regagnez Delhi pour visiter la Jama Masjid et les bazars, et faire quelques achats.

(Cet itinéraire commence à Delhi, puis parcourt les principaux sites du Rajasthan : ses villes aux teintes roses, bleues, blanches ou dorées, ses citadelles grandioses et ses temples charmants. Le circuit s’achève par un safari en chameau dans le désert, avant une journée d’exploration de Delhi.)

Merveilles du nord de l’inde – Deux mois

Il convient de visiter Leh, dernière étape de ce périple de Kolkata (Calcutta) à Delhi, entre mai et octobre, quand la route est praticable. Consacrez quelques jours aux merveilles architecturales et aux restaurants de Kolkata, avant de mettre le cap sur Bodhgaya, ville de l’éveil du Bouddha, au nord-ouest. Rejoignez ensuite Varanasi, l’une des cités les plus saintes de l’Inde, puis Khajuraho et ses célèbres temples aux sculptures érotiques. Poursuivez vers Orchha, d’où vous redescendrez à Mandu, au sud-ouest, en faisant halte à Sanchi. De Mandu, continuez jusqu’à Vadodara, dans le Gujarat. Prenez alors la direction du sud-est, où de somptueux temples jaïns font la renommée de Palitana. Au programme de votre séjour dans le Gujarat : Diu, le Sasan Gir Wildlife Sanctuary, royaume des lions, Junagadh, Bhuj et enfin la très animée Ahmedabad. Vous entrerez au Rajasthan par Udaipur et en ressortirezà Jaipur. Après Jaipur, ne manquez pas Agra et le Taj Mahal via Fatehpur Sikri. Prévoyez ensuite quelques jours à Delhi,
pour en découvrir les principaux monuments, les restaurants  et les boutiques avant de monter vous rafraîchir à Mussoorie, sans négliger la Corbett Tiger Reserve. Continuez votre périple vers le nord-ouest jusqu’à Amritsar, dont vous admirerez le sublime.

Temple d’or, en vous arrêtant à Chandigarh. Imprégnez-vous du pittoresque de l’Himachal Pradesh à Dharamsala puis à McLeod Ganj, résidence du dalaï-lama, avant d’aller taquiner les hauteurs de l’Himalaya à Leh. Redescendez enfin à Delhi par Manali et Shimla.

(De Kolkata à Delhi, ce fabuleux itinéraire vous fera découvrir les merveilles du Bihar, de l’Uttar Pradesh, du Madhya Pradesh, du Gujarat, du Rajasthan, de l’Uttarakhand, du Punjab, de l’Himachal Pradesh et du Ladakh.)

Hors des sentiers battus

Le Sikkim et les États du nord-est – Un mois

Les montagnes du Sikkim et les villages traditionnels des États du Nord-Est reçoivent peu de visiteurs. Des permis sont nécessaires. Organisez-vous à l’avance et renseignez-vous au sujet de la sécurité. Demandez un permis pour le Sikkim à Siliguri ou à Darjeeling, paradis des amateurs de thé, puis rejoignez Gangtok et les monastères bouddhistes alentour. Dirigez-vous ensuite vers Namchi – pour les statues géantes de Shiva et de Padmasambhava –, puis vers Pelling – pour le Pemayangtse Gompa et les chutes de Khangchendzonga. Envisagez un trek d’une semaine de Yuksom au Goecha La, avant de sortir du Sikkim par Tashiding et de gagner Siliguri pour aller vers l’Assam. À Guwahati, procurez-vous les permis pour l’Arunachal Pradesh, le Nagaland, le Mizoram et le Manipur. À défaut, allez voir les rhinocéros et autres espèces rares des parcs de Manas et de Kaziranga, puis faites un détour par Shillong et les chutes de Cherrapunjee. D’Agartala, cap sur le Bangladesh. Avec les permis requis, direction l’Arunachal Pradesh, terre des monastères bouddhistes de Tawang et des villages ethniques de la région de Ziro. Un permis pour le Nagaland donne accès à Kohima et aux bourgades autour de Mon. Les permis pour le Manipur sont rares ; peut-être découvrirez-vous la culture mizo dans le Mizoram, à Aizawl.

(Ce voyage hors des sentiers battus vous entraîne à travers les grandioses collines du Sikkim bouddhiste et dans les régions peu visitées du Nord-Est, avec la possibilité, si vous obtenez les permis demandés, de vous enfoncer dans les régions du Nagaland, du Mizoram et de l’Arunachal Pradesh.)

À la rencontre des ethnies du centre – Huit à dix semaines

Les plaines orientales offrent une profusion de sites méconnus et une fascinante introduction à la vie des populations locales. Des problèmes de sécurité peuvent se poser au Bihar.

Commencez par Kolkata, capitale culturelle du Bengale, avant de mettre le cap sur le nord et Ranch, porte d’accès au Betla (Palamau) National Park. Après le parc, rejoignez Ranchi puis Gaya pour aller à Bodhgaya, berceau du bouddhisme. Continuez vers le nord, en passant par les ruines bouddhiques de Nalanda, jusqu’à Patna, capitale du Bihar et paradis des amateurs d’art ethnique mithila.

Prenez la direction du Madhya Pradesh via Varanasi et faites un crochet vers le sud : le Bandhavgarh National Park, où vivent tigres et léopards, puis Jabalpur, où les gorges de la Narmada se descendent en bateau. Pour accroître vos chances d’apercevoir des tigres, prévoyez un second détour par le Kanha National Park. Partez ensuite vers Bhopal, plus à l’ouest, point de départ des excursions aux ruines bouddhiques de Sanchi, admirablement préservées, et aux abris sous roche de Bhimbetka, ornés de peintures préhistoriques. Poussez vers le sud-est jusqu’à Indore, pour découvrir les ruines mogholes et afghanes de Mandu, les temples hindous d’Ujjain et l’île sacrée d’Omkareshwar. D’Indore, traversez enfin l’État pour rejoindre Jagdalpur et explorer les régions habitées par les ethnies du Bastar. De là, regagnez la côte pour remonter vers Kolkata.

(Au départ de Kolkata, cette boucle permet la découverte des sites peu visités du Bihar, du Jharkhand, du Madhya Pradesh et du Chhattisgarh. Temples, ruines, rencontres avec les minorités ethniques et parcs nationaux figurent au programme.)

Circuits thématiques

Le pèlerinage du Lotus

Ce circuit est un pèlerinage bouddhique au fil des sites sacrés du Bihar et de l’Uttar Pradesh, où vécut le Bouddha. Lumbini (Népal), son lieu de naissance, en constitue un prolongement logique depuis Sunauli. Partez de Bodhgaya, le plus sacré des sites bouddhiques. Le Mahabodhi Temple y marque le lieu où le prince Siddhartha Gautama parvint à l’Éveil et devint le Bouddha il y a plus de 2 500 ans. Cultivez la paix intérieure lors d’un cours de méditation, puis partez pour Rajgir, où le sage prôna la Voie du Milieu. Continuez ensuite vers le nord jusqu’aux ruines de Nalanda, ancien centre d’études bouddhiques. Vous admirerez à Patna les sculptures du Musée Patna. De là, un crochet mène à Vaishali, où le Bouddha délivra son dernier sermon, et à Kesariya où, peu avant sa mort, il transmit son bol de mendiant à ses disciples et entama son dernier voyage vers Lumbini. Il s’éteignit près de la frontière, à Kushinagar. En chemin, visitez Sarnath, où il prêcha pour la première fois la Voie du Milieu.

l’Inde himalayenne

Selon la situation politique, ce périple débutera à Srinagar, au Cachemire, ou à Manali, dans l’Himachal Pradesh. De nombreux cols ne sont ouverts que de juillet à octobre. Vous devrez aussi tenir compte du risque de mal des montagnes. Si les conditions le permettent, séjournez sur un houseboat à Srinagar, avant d’aller dans les montagnes. Une route chaotique mène à Kargil, porte d’accès au Zanskar. En bus ou en Jeep, enfoncez-vous vers le sud, via Rangdum, jusqu’à la vallée de Padum, émaillée de monastères. Regagnez Kargil pour prendre la route de l’est en direction du Ladakh. Faites halte à Lamayuru, Alchi et Basgo, dont les monastères recèlent de belles peintures et sculptures.

Arrivé à Leh, prenez votre temps. Envisagez un stage de méditation et visitez palais, gompa et stupas. Puis, partez dans la vallée de la Nubra et explorez la vallée de l’Indus, en bus ou à moto, pour admirer les monastères de Stok, Thiksey et Hemis.

Puis, cap vers le sud. Ralliez Keylong par de périlleux cols de montagne. Visitez les gompa, avant de parcourir en bus les déserts menant à Kaza. Muni du permis requis, poursuivez vers l’est jusqu’à Dhankar et Tabo, riches de vestiges bouddhiques. Un permis en poche, traversez les paysages montagneux menant à Rekong Peo. Après un détour vers le nord et le village de Kalpa, achevez ce périple à Shimla.

Itinéraires (INDE) – Les grands classiques
Parallels and Meridians

About the Author

By admin / Administrator

Follow admin
on Nov 25, 2015

Sans commentaires

Laisser une réponse

Conseil gratuit
Recevez un devis gratuit de notre expert pour votre séjour personnalisé
Avis voyageurs Lisez les commentaires de nos voyageurs

NE MANQUEZ JAMAIS NOS OFFRES – AIMEZ NOTRE PAGE & ABONNEZ-VOUS