Les rameurs d’une jambe au Myanmar

Il est 3 heures  de l’après-midi, mon esprit se met à penser à 1000 choses à la fois. Mes pensées vont du chat qui prend soin du petit chaton à mon coca-cola qui n’est pas assez froid, enfin du grand n’importe quoi ! Au milieu de toute cette errance, je décide d’en apprendre davantage sur le Myanmar, à la recherche de quelque chose d’inhabituel.  Je me documente alors sur ce pays au bout du monde, et là je tombe sur un article qui me fascine : les rameurs d’une jambe au Myanmar et je commence à creuser plus profondément le sujet. J’apprends d’abord à situer le lac Inle dans l’état de Shan, prisé par les touristes pour ses jardins flottants, ses villages sur pilotis, ses stupas et bien entendu ses héros du lac. La technique de la jambe – l’aviron est utilisé par les pêcheurs pour attraper le poisson du jour. Cette technique est censée dater du 12ème   siècle et est considérée plus comme une tradition Inthas qu’une simple technique de pêche. Le poisson étant l’alimentation de base, les pêcheurs en ont fait un métier.

Comment ça marche?

Les rameurs à une jambe transmettent cette tradition de génération en génération et sont fiers de cet héritage. Cette technique les oblige à se tenir debout sur la poupe de leur bateau en bois tout en enroulant une jambe autour de la rame.  Un bras reste libre, ce qui leur permet de capturer le poisson dans le filet en forme de cône, et leur permet également de profiter de la vue grandiose du lac Inle, ce qui rend le travail un peu plus facile.

La jacinthe d’eau et les îles flottantes forment un labyrinthe sous-marin épais, par conséquent la navigation peut être difficile mais avec cette technique précise il est plus facile de voir les cours d’eau.

Aussi difficile que cela puisse paraître ce métier exige beaucoup de patience, de dévouement et une maîtrise exceptionnelle de la rame. Ceci explique cela, les pères apprennent à leurs enfants et ce dès je plus jeune âge à maîtriser la barque et la rame.

Je ne peux imaginer le temps investi à l’apprentissage de cette technique.

Les femmes, en revanche utilisent encore l’ancienne technique celle de tenir les rames avec leurs mains.

Myanmar---Rameur1
Une tradition toujours d’actualité

Le temps qui passe et une tradition toujours vivante. L’Intha est très attaché à ses origines et donc à ce mode de pêche ancestral. J’ai ainsi appris qu’un festival appelé Phaung Daw U Pagoda met à l’honneur ces héros du lac Inle où défilent les rameurs à une jambe brandissant des affiches de Bouddha sur leurs pagodes bien décorées. Lire et écrire à ce sujet m’a vraiment donné envie d’explorer le royaume du Myanmar, si vous envisagez de visiter le Myanmar n’hésitez pas à faire un petit tour sur le lac Inle à la rencontre de la population Inthas !

Les rameurs d’une jambe au Myanmar
Parallels and Meridians

About the Author

By admin / Administrator

Follow admin
on Apr 29, 2016

Comment (1)

  • Bruno

    Un exercice qui me parait très marrant mais très productif. Une façon de pécher fascinant, juste à lire cet article j’ai envie d’essayer. Ça doit être fou de pêcher dans cette position 

Laisser une réponse

Conseil gratuit
Recevez un devis gratuit de notre expert pour votre séjour personnalisé
Avis voyageurs Lisez les commentaires de nos voyageurs

NE MANQUEZ JAMAIS NOS OFFRES – AIMEZ NOTRE PAGE & ABONNEZ-VOUS